Il était une fois ... dans l'Ouest  

 
 


  Premiers pas vers l'Amérique profonde - Zion Park
 
 Mercredi 19 Mai
 
Pas de buffet ce matin, il ouvre trop tard, petit déjeuner au café de la piscine.
Nous partons pour Zion, premier parc de notre périple. Il y a 170 miles à parcourir.
La route se passe bien, Bernard et Henry se relaient au volant, le plus pénible pour eux est de respecter les limitations de vitesse, avec une voiture plutôt puissante.

Qui nous avait dit que la route était droite et déserte ? Ce n’est pas ce que nous voyons. En fait elle est normalement fréquentée, avec pas mal de camions qui roulent à la même vitesse que nous, mais qui nous doublent dès que notre chauffeur lève le pied.
Les paysages défilent, nous mettons beaucoup de temps à quitter la plaine de Las Végas, un peu monotone.

A la première boutique indienne, nous nous arrêtons, reportage photos, pose avec l’indien de service et achat d’une ceinture pour Henry.

Après trois heures de route nous arrivons vers midi à l’hôtel Best Western. Des chambres classiques mais très propres comme toujours et largement suffisantes pour une nuit.
Il existe une navette pour aller au parc, nous n’allons pas nous priver !

Au « visitor center », nous somme accueillis par un gentil monsieur, qui nous conseille une petite randonnée jolie et facile (y/c pour les fauteuils roulants, ça c’est un bon critère !!!), Riverside Walk.

Nous prenons le shuttle et après quelques arrêts, nous descendons au terminus, début de notre marche.

Le parc est joli, nous sommes au pied des rocheuses qui s’élancent au dessus de nous, il fait un temps superbe. Un paradis pour les randonneurs ! Nous longeons la rivière , quelques écureuils nous accompagnent dans notre promenade, surtout un qui semble nous avoir adoptés et nous suivra un bon moment, un serpent très fin tentera même de nous barrer la route. Notre sentier se termine au bord de la rivière, Virgin River, mais il est interdit de continuer vers les "Narrows". Il y a un risque de crue soudaine.

C’est un bel après midi, nous rentrons à l’hôtel vers 17h30. Piscine pour les uns, farniente pour les unes !

Nos guides nous indiquent une bonne pizzeria, nous y allons à pieds. Un petit resto typique, où l’on commande au bar et on est servi à table. Il y règne une bonne ambiance,la clientèle est en majorité locale, la bière est servie en pichet, les pizzas généreuses et à notre goût, donc sans fromage pour Henry.
Bernard ne regrette pas non plus de s’être laissé séduire par des pâtes au poulet. Nous passons une bonne soirée, les voisins canadiens avec qui nous engageons la conversation confient à Elisabeth sa ressemblance frappante avec la ministre de la culture canadienne.

Nous profitons du distributeur de billet sur le chemin du retour (le porte monnaie rouge est gourmand !!) et bénéficions aussi d’un magnifique coucher de soleil sur les montagnes avant de rejoindre notre chambre.

 
                                                 



Créer un site
Créer un site