Il était une fois ... Big Apple
 

 


 

 A la rencontre de New York

 
Vendredi 14 Mai
 
6 heures du matin, décalage horaire oblige, tout le monde est prêt pour le 1er repas de la journée. Nous le prendrons au Sofitel. Ghislaine, peu habituée à déjeuner le matin choisit la formule "viennoiseries". Problème : le petit déjeuner continental est servi uniquement  pour  toute la table et l’américain, a priori plus copieux est  servi  individuellement. Le serveur ne parle pas français, nous parlons très mal anglais, la discussion est difficile. A force d'insistance, Ghislaine aura ses croissants.
Nous avons pris l’option d’un repas plutôt copieux le matin, rien le midi pour gagner du temps et nous sustenter sans excès le soir.
Henry nous fait part de sa déconvenue ce matin, il n’a pas retrouvé le restaurant le Cinéma qu’il souhaitait filmer, mais en revanche il a découvert Broadway, ses néons géants, ses enseignes lumineuses et ses rues animées. Ce mystère sera éclairci plus tard.
Vient l’heure de rejoindre notre bus pour la visite guidée de New York. Quelques difficultés s’offrent à nous pour trouver le lieu de rendez vous. Où est le Nord ? le Sud ? sans boussole pas si simple, un peu de persévérance et nous trouvons !
Petite déception au départ car c’est un bus fermé, mais la joie revient quand les premières averses apparaissent.
Dès les premiers instants, notre guide nous parait un peu particulier – souvenez vous de l’épisode billet pour la statue de la liberté !
Au final il est très bien et intéresse agréablement son auditoire. Quelques chiffres sur New York, sur le seuil de pauvreté, le nombre de pauvres,  l’engagement et la réussite de Rodolphe Guliani , maire de New York, pour éradiquer la délinquance, supprimer toute zone de non droit dans New York et loger et/ou écarter les SDF.
C’est parti pour un tour de ville qui nous donnera ou pas l’envie de revenir :
5ème avenue, central parc, Harlem, Greenwich, le quartier chinois, celui de la finance,
Ground  Zéro, la mairie de New York…, l'université de Columbia et j’ai oublié Soho et sans doute d’autres encore.
Le bus nous dépose près de l’embarcadère pour la statue de la liberté. Nous sommes nombreux et pas suffisamment de places pour tout le monde sur le pont supérieur. Le premier reportage photo se fera au travers des fenêtres ouvertes du bateau.
Promenade sur l’Ile. Impossible de monter dans la statue. L'inscription se fait 9 mois avant par internet  et tirage au sort donc peu d'élus.
Il fait très chaud, les coups de soleil sur le nez  s’installent !
Embarquement pour Ellis Island, l’ile face à la statue, sur le pont supérieur cette fois. La chaleur ne nous donne pas le courage de descendre, alors une photo vite fait depuis le bateau et nous rentrons vers la terre ferme !
Retour à pieds en quête d’un endroit pour se désaltérer. Cela ne court pas les rues et nous goûterons la bière locale dans un bar d’hôtel, cher et pas très sympa, mais on a soif (en fait on a souvent soif !!!! )
Séance photo du taureau symbole de la spéculation, dans le quartier de Wall Street. Passage près de la mairie de New York et de ses écureuils. Vision de loin du pont de Brooklyn, mais c’est trop loin pour y aller, la fatigue est là, au point de héler un taxi, c’est une chose qui marche bien ici, même à 4.
De retour à l’hôtel, nous prenons la décision de tester son restaurant. Les avis sont partagés, pas exceptionnel et un peu cher pour les uns, correct pour les autres. La soirée se terminera par une petite virée dans Broadway, ses illuminations, la foule qui grouille, des policiers à cheval qui se la jouent un peu pour la photo. Visite aussi du magasin Toy’R Us et de sa grande roue à l’intérieur. Bref belle ballade nocturne.
 
                                                    
Créer un site
Créer un site