Il était une fois ... Sin City, le retour

 



Las Vegas nous revenons !

 

Mercredi 26 Mai

 

 Petit déjeuner en libre-service au motel. Bien qu’il soit gratuit il est très convenable : des œufs au bacon, pommes de terre, laitages et muffins.

C’est parti pour notre dernière portion de route. Dans 100 miles, la boucle sera bouclée. Nous quittons définitivement la route 66 pour rejoindre l’autoroute et les paysages plus désertiques des environs de Las Vegas.

Pour la première fois depuis notre périple, nous rencontrons un bouchon. D’importants travaux ont lieu sur la route à l’approche du barrage d’Hoover : afin de désengorger la traversée du barrage, un pont suspendu au-dessus de l’ouvrage est en cours de construction. Fin 2010 tout devrait être terminé. On roule au pas.
Comme tous les véhicules qui traversent le barrage, nous sommes soumis à une inspection du véhicule par les agents de sécurité. Nous pouvons repartir après qu’ils aient vérifié le contenu du coffre.
Nous faisons une halte au barrage, achat de limonades, il fait très chaud. Ghislaine ne résiste pas à l’appel du jeu, met une petite pièce dans la machine de « Pappy » et gagne une petite carte sur laquelle figurent ses numéros de chance ! On repart rapidement, les filles n’étant pas trop intéressées par une visite plus approfondie de ce géant.

Nous arrivons à l’hôtel « Bellagio », du nom de la très belle petite station du lac de Côme.
S’il est très différent du Wynn, il n’en est pas moins luxueux : un hall d’entrée au sol couvert de mosaïques, un magnifique plafond constellé d’extraordinaires « nénuphars » en verre soufflé de toutes les couleurs.
Nos chambres sont au 12ème étage et nous offrent une vue imprenable sur Paris et sur le lac où se joue le spectacle musical des jets d’eau.

                             
Nous effectuons une première visite de l’hôtel , beaucoup de décors sont en cristal de Murano, et nous découvrons une incroyable serre fleurie et odorante où insectes et champignons géants cohabitent.
Ensuite petit tour à la pâtisserie Jean-Philippe – élu Meilleur Ouvrier de France – pour admirer la magnifique fontaine de chocolat. Il y a foule, les gâteaux sont tous plus appétissants les uns que les autres. Nous ne succombons pas à la tentation mais nous décidons de venir déguster quelques viennoiseries le lendemain matin.

Petite pause dans un joli bar, là aussi on peut jouer au loto, des écrans partout vous indiquent les numéros qui sortent.
En attendant d’aller dîner, Henry ira à la piscine, les autres s’essaieront sans grand succès au casino (c’est bien dommage d’ailleurs car Ghislaine s’était engagée à nous offrir caviar Petrossian et champagne en cas de gain important).

Ce soir notre choix s’est porté sur le restaurant « le Buffet ». Il y a un peu plus de monde qu’au Wynn, mais l’attente reste raisonnable. Tout est impeccablement présenté, frais et appétissant. C’est excellent ! Il y a vraiment de quoi régaler tout le monde et nous ne nous en priverons pas.

Un dernier passage aux machines à sous, une promenade nocturne pour Henry et au lit !
                                      



Créer un site
Créer un site