Il était une fois ... San Francisco

 


Ici les japonais ont laissé de belles choses !

 

Mardi 1er Juin


Retour chez Kate’s Kitchen pour le petit déjeuner. Ghislaine en profite pour acheter une clé USB au bazar d’à côté pour récupérer les photos d’Elisabeth sur l’ordinateur.
Notre envie de prendre le bateau pour Alcatraz s’est émoussée et nous décidons de retourner à Golden Gate Park profiter de la verdure. Ce parc est magnifique, on peut y voir de nombreuses essences rares venues du monde entier et il est surprenant d’apprendre qu’il fut créé de toute pièce sur des dunes arides à partir de 1870.

Nous commençons par traverser Rose Garden, un bonheur pour la vue et l’odorat. Il y a là des milliers de roses, toutes plus belles les unes que les autres, de toutes les couleurs.

Nous entrons dans le « Japanese Tea Garden » un lieu enchanteur pour une très jolie promenade, jardin zen, bonsaïs, petites rivières, des poissons de toutes les couleurs, un bel oiseau tout bleu sur une branche. Et puis la pagode à 5 étages, un beau bouddha de bronze de 3 m de haut (Henry sera le seul à remarquer son doigt en l’air), un petit pont de bois (le pont des souhaits) qui se reflète dans l’eau (seuls les hommes le franchiront). Et sans être à Venise, la petite fontaine dans laquelle on jette des pièces pour la réussite d’un vœu.
Nous visitons la boutique où de très jolis services à thé figurent en bonne place, mais il faut ensuite les transporter alors on oublie ! Un petit écureuil se promène dans les allées du magasin, il est chez lui, pas le temps de faire une photo, une personne entrant en courant l’a effrayé, il retourne vers le jardin.
Une belle enclave de quiétude au milieu de la ville.

On reprend le bus pour retourner au pied du golden gate, reportage photos et direction la marina. C’est le quartier chic mais c’est un peu désert. Quand on pense qu’on a failli louer dans ce quartier, on l’a échappé belle ! C‘est beau mais la voiture est indispensable.

La promenade le long de Marina Blvd est interminable, on ne voit même pas l’océan, mais cela nous conduira quand même vers un joli point de vue sur le golden gate. C’est dommage parce que le paysage est sauvage avec de beaux parterres de fleurs mais à pieds avec le soleil qui tape ce n’est pas possible.
Nous retournons tranquillement vers la ville plus animée toujours à la recherche d’un distributeur de billet.
Nous rentrerons dans un grand bar, le barman est très sympa et la bière bonne et pas cher !

C’est notre dernière soirée à San Francisco, aussi nous décidons d’acheter une bouteille de champagne pour fêter la fin des vacances. On optera pour un Roderer californien, il n’est pas plus cher qu’en France, si ce n’est moins !
De retour à l’appartement, nous confirmons le taxi pour demain et procédons à l’enregistrement de notre voyage.

On retourne manger chez l’italien. Betty Boop nous accueille avec la bise et le patron réussit à nous trouver une table. La soirée est un peu arrosée et festive, fou-rire entre les plats avec le patron qui nous offrira un digestif, mais ce n’est pas fini, il nous reste le champagne que nous prendrons au salon du premier étage avant notre séance de repos bien méritée.
Dernière nuit à San Francisco et retour à une vie plus saine, sans bière !

                                           
Créer un site
Créer un site