Il était une fois ... Sin City, le retour

 

Las Vegas, nous n'avions pas tout vu

 

Jeudi 27 Mai


 

Nous prenons le petit déjeuner au buffet. Comme hier tout est excellent et quel choix ! Et évidemment nous n’avons plus de place pour les viennoiseries de Jean-Phillippe ! Dommage, peut-être demain.
En route pour la visite des hôtels (occupation principale du touriste à Vegas) que nous n’avions pas vus lors de notre premier passage.
 
Le Caesars Palace est sur le thème romain en hommage à Jules César dont la statue trône au beau milieu de la partie principale.
 
Le Luxor s’inspire de l’Egypte : le sphinx, grandeur nature veille devant la pyramide, aussi grande que celle de Gizeh ! A l’intérieur d’autres décors comme des obélisques ou diverses statues de dieux.
 
L’Excalibur est sensé s’inspirer du moyen âge, mais il ressemble plutôt à un château de Wall Disney.
 
 Le Mandalay bay à la façade dorée est lui sur le thème de l’Asie, Mandalay étant une des villes principales de Birmanie, sans oublier le dernier né, réponse du berger Trump à la Bergère Wynn : Le Mandarin Palace.
 
Le Luxor, le Mandalay bay et l’excalibur sont reliés entre eux par un métro aérien, que nous avons pris bien sûr.
 
La France, ou plutôt la principauté de Monaco est aussi représentée au Monte Carlo avec une immense fontaine devant sa grande porte cochère.
 
Hors des hôtels,  le Strip présente aussi des spectacles insolites, une Harley qui traverse un mur, une bouteille de coca et une guitare aussi grandes qu’un immeuble.
 
 
New York et la statue de la liberté, le pont de Brooklyn que nous pouvons franchir, la tour Chrysler et bien sûr l’Empire State Building ne manquent pas de nous rappeler le début de notre voyage.
.
Petite Bière à l’Irish Pub de New York, et reportage photos à chaque étape. Essai sur la machine à sous géante, mais c’est l’inconnu qui nous succède qui gagnera quelque dizaines de dollars.
Les équipes se séparent sur la route du retour. Elisabeth et Henry vont à la recherche de disques pour leur caméra. Bernard et Ghislaine rentrent directement.
 
Petit tour à la piscine, c’est merveilleux de beauté, de verdure, de fleurs et des chaises longues autant que vous le voulez.
Bernard monte se changer. Pendant ce temps, Ghislaine prospecte en vue de futurs achats dans les magasins de la galerie. Belles boutiques, juste un peu chères !
Détente autour d’un petit café. Henry profite de ce moment pour formater le disque de la caméra. Manque de chance, il s’agit de l’enregistrement de la séquence Hélico et de la chambre d’hôtel. Dommage, pas de film du Grand Canyon. Notre plus beau raté du séjour.
 
Rendez vous est pris pour aller diner au buffet du Paris. En chemin, arrêt devant le spectacle des extraordinaires ballets de jeux d’eau du Bellagio. Ce soir, c’est sur la musique d’Andréa Bocelli.
 
Diner avec une serveuse sympa et extravertie. Lle nous offrira plein de stylos. Produits de qualité, excellente cuisson des viandes, pas mal même si c’est en dessous du Wynn et Bellagio.
 
Retour à 3, Henry souhaite poursuivre ses investigations. Peut être qu’au Mirage il y a des spectacles volcaniques.
 
On terminera notre séjour « vegassien » à regarder depuis notre chambre les fontaines, unballet sur une chanson d’Elton John et le suivant 15 minutes plus tard sur une chanson de Céline Dion. On ne s’en lasse pas. C’est tellement beau !
 
Demain à nous San Francisco.


                                                 
Créer un site
Créer un site