Il était une fois ... San Francisco

 
 



Magnolia for ever, où es-tu ?

 

Dimanche 30 Mai

 
La journée nous appartient, aucun engagement, nous allons pouvoir approfondir la visite de la ville.

Petit déjeuner à Kate’s Kitchen, petit resto sans ambition, mais c’est bon et copieux. Contrairement aux buffets que nous connaissions, c’est exclusivement le petit déjeuner américain sous toutes ses formes qui figure à la carte. Ambiance locale et détendue.


Nous prenons le bus jusqu’ à Market St avec l’intention de refaire un tour de cable car, mais c’est comme hier, il y a une queue de ¾ d’heure environ. On abandonne l’idée.

On hèle un taxi, c’est une femme sympathique qui est au volant. Nous lui demandons de nous emmener rue Lombard. Petite rue très sinueuse, qui descend à pic et qui est magnifiquement fleurie. Nous la descendrons à pieds contrairement à ce nous proposait notre conductrice.     

On reprend le bus pour rejoindre le quartier Hippies, Haight-Ashbury. Tout en visitant le quartier nous nous mettons en quête du magnolia, le bar recommandé la veille par notre guide, on y boit paraît-il de la très bonne bière.



Le quartier est très animé, beaucoup de petites boutiques de bibelots et souvenirs en tout genre. Nous entrerons dans l’une d’elle pour nous renseigner, mais le vendeur ne sait pas ce qu’est un « bar », nous aurions dû dire Pub !
Où faut-il aller, à droite, à gauche ? Nous semblons perdus alors un américain très sympathique se propose de nous aider. Il est drôle, nous cite tous les bars de la rue mais ne connait pas celui-là.
Ce n’est pas grave, en fait on était tout proche et quelques mètres plus loin le Magnolia nous tend les bras. Cette petite pause est la bienvenue, pas seulement pour la bière !!

Demain, nous avons rendez vous à 8h30, il faut donc prévoir le petit déjeuner à l’appartement. Direction un supermarché Bio aux fruits très appétissants. Achat de gâteaux, jus de fruits, café et de grosses fraises et nous repartons tranquillement vers Mac Allister.

Petite pause, le temps pour Henry d’aller acheter des bières. A notre arrivée le frigo était plein et nous trouvons normal de le laisser dans le même état. Télé pour Bernard.
Ordinateur pour Ghislaine. Jusqu’ici nous avions simplement téléchargé les photos chaque jour mais maintenant il faut trier tout ça et Ghislaine se lance courageusement dans la création de sous dossiers. Un travail de titans qui nous facilitera le travail après notre retour. Elisabeth parcourt les guides et internet à la recherche d’un restaurant proche pour le soir. Recherche infructueuse, on verra sur place.

C’est l’heure de se rechausser pour aller dîner.
Avant de rejoindre Hayes Valley, une enclave tranquille avec ses boutiques, ses bâtisses traditionnelles et ses restaurants, nous décidons de faire un crochet jusqu’au Japan center. Nous passons devant la « pagode de la paix » offerte par le Japon et découvrons ce centre commercial typiquement japonais. Des boutiques de kimonos et de porcelaines traditionnelles, une gigantesque librairie avec tout un étage de mangas et des restaurants. Nous achèterons quelques cartes postales. Fin de l’escapade asiatique !

Nous croisons une bande de jeunes qui ne trouvent rien de mieux à faire que de nous insulter. C’est la première fois que nous, les 2 filles, ne nous sentons pas en sécurité depuis le début du voyage.

Le resto sera italien, 5 minutes d’attente à peine. C’est un resto sans alcool fort, aussi nous prenons une bouteille de vin pour l’apéro, mais lorsque nous en commanderons une autre pour finir le repas, la serveuse – sosie de Betty Boop - se trompera d’année. Pour se faire pardonner, elle offrira le café aux femmes. Les hommes jaloux auront droit à un petit bisou de dédommagement. Une bonne adresse sympathique.
On rentre à pieds, mine de rien c’est encore une journée où les semelles enregistrent quelques miles et où les mollets se fortifient au gré des rues pentues.

 
 
 
Créer un site
Créer un site