Il était une fois ... Page

 
 


Page  - Antelope et ses jeux de lumière
Vendredi 21 Mai


Petit déjeuner à l’hôtel. Surtout ne pas prendre la formule buffet car tout est facturé en sus et à prix fort ! (verre de jus de fruits, 2ème tasse de thé ... )
Nous voici partis pour  155 miles, environ 3 heures. La route sera plus monotone que les autres parcours, pas grand-chose et en plus une équipée de Harley qui occupe toute la route et du coup difficile à doubler.
Nous approchons de Page et apercevons le barrage de Glen Canyon et le lac Powell au loin.

Nous voilà au Courtyard by Marriott, très bel hôtel aux allures de ranch mexicain situé en dehors de la ville.

 
 
Nous réservons de suite pour Antelope, une voiture viendra nous chercher à 13h30.
L’hôtel est équipé d’une laverie, donc première chose à faire, une petite lessive, toutefois nous n’aurons pas le temps de procéder au séchage, ce sera pour après l’excursion.
A l’heure dite, nous descendons dans le hall, arrive alors un indien géant, pas d’une amabilité fulgurante. Nous montons dans son 4X4.

5 minutes de voiture et il nous descend à la boutique pour cette fois payer la visite guidée. Dehors où nous attendons le départ, des indiens en short et chaussures Nike sous leur costume traditionnel dansent et « font la manche ». Des touristes s’entassent dans des camions « ouverts », mais pour nous ce sera un jeune très sympathique qui nous emmènera en 4X 4.

Quelques kilomètres de piste sablonneuse, et nous arrivons à la « grotte », il fait une chaleur étouffante, il ne doit pas faire bon être en panne ici.
Trois autres personnes se sont jointes à nous pour la visite, nous formons un petit groupe sympa !
La particularité de ce site est que 2 roches se rejoignent dans leur partie supérieure et le but du jeu est de voir la lumière entrer par ces petites interstices. 
On marche dans le sable, et les plus belles photos que nous ramènerons sont celles que le jeune indien a faites avec nos appareils.


Ce site est sous l’exploitation exclusive de ces indiens et ne peut être visité en solo. En effet, en saison d’orages intenses, la gorge peut se remplir d’eau très brutalement et retenir prisonniers les touristes. Comme nous sommes très contents de la prestation de ce jeune homme nous lui donnons un beau billet et du coup il nous reconduit à l’hôtel.
Retour à la dure réalité de la vie : il nous faut reprendre nos tâches ménagères. Séchage de la lessive et repassage, pendant que les hommes vont piquer une tête dans la piscine. 
Vers 17h Henry nous invite pour une petite bière, il est allé en ville – enfin si on peut dire – mais la promenade n’est pas très sympathique  ( il n'y a pas de trottoir, il faut marcher sur la route et en plein soleil).

Chacun prend le temps de finir le repassage, de se préparer et rendez vous pour le diner à l’hôtel précédé d’un joli petit apéro que nous emmènerons à table car il est largement servi.
Petite soupe ou salade en entrée, suivi de la grillade traditionnelle -malheureusement trop cuite malgré notre demande "very rare" - et de dessert pas aussi appétissant que cela,notamment la géante tarte aux pommes de Ghislaine ( elle ne sera ni belle ni bonne mais nous amusera beaucoup ). 



La petite promenade digestive sera de courte durée car le vent s'est levé et il fait très froid.

 
 



Créer un site
Créer un site